RésuméSpecial event24H LE MANS 2020

23 juin 2020

Et voilà, la course de l’année est passée. Pour rappel 5 équipages étaient alignés au départ dans la Sarthe, 2 LMP1, 2 LMP2 & 1 GTE.

Cela faisait bien longtemps que iRacing ne nous avait pas réservé une surprise comme ils savent le faire. Les serveurs ont décidé de faire des siennes, et à 15h00, un des cinq équipages s’est retrouvé sur le carreau, comme pratiquement la moitié des équipes inscrites ! Heureusement, iRacing décidait de lancer un nouveau départ pour les recaler à 16h00 !!!

 

V10R esport #1 – Porsche 919 LMP1 (M.Etienne-J.Rambeaud-PA.Matonnat-G.Coach) Split 3

L’équipe avait une stratégie en placer: rouler soft et éviter les embuches.

Julien signait la pole poistion et Mickael était au volant sur la grille de départ. Un double relai serein mais une erreur de notre pilote coûtait 12min de réparations dans les stands. Reparti bon dernier à 4 tours du leader, l’équipe décida de changer de stratégie, à savoir attaquer à 100% et réaliser 22h de course sprint. Aucune erreur ne sera commise ainsi que des dépassements des fois très tendus (!) et leur permettront de remonter à la 3ème place finale à 1 tour du leader.

Outre la magnifique remontée, cette course aura été à l’image de l’affiche de cette course, une bataille extrême contre la VEC Simracing . Dès la nuit, un combat s’est engagé entre la V10R esport et la VEC Simracing. Petit à petit l’équipe grignota son retard et se retrouva à 1h de la fin à 45sec de nos amis français. Au final ils échoueront à 32sec. La performance revient à la VEC Simracing, qui aligna leur Porsche 919 LMP1 avec seulement 2 pilotes au volant, Sébastien Reithmuller & Philippe Gaillard, qui malgré la fatigue ont su résister de haut vol. Un grand bravo à eux, ils peuvent être fier d’avoir accompli un tel exploit. Nos 4 pilotes étaient tout autant fier de ramener un podium sur LA course de l’année.

V10R esport #2 – Porsche 919 LMP2 (M.Quintin-Y.Lefevre-L.Perez-S.Touzeau) Split 8

Equipe toute neuve en LMP1, l’objectif était de rallier l’arrivée et il a été rempli.

Pour un début sur cette catégorie, et avec les soucis d’inscription, l’équipe s’est retrouvée dans un split relevé. Ils ont aligné 24h sans embûches ou presque. Ils terminent à une très jolie P11. Bravo à eux.

V10R esport #3 – HPD LMP2 (F.Sbardellini-B.Perez-J.Jany-R.LeMeec) Split 3

Là aussi, l’équipe se retrouvait dans un split très relevé à la grande joie de notre pilote Jérôme.

Un départ très mouvementé au sein des LMP2. Les premiers relais s’enchaînent et l’équipe remonte à la P6. Quelques passages un peu trop fort sur les vibreurs entraineront 1min30sec de réparations à l’équipe ce qui leur fera perdre plusieurs places. La nuit se passera dans la difficulté. Un accrochage avec une GTE fera perdre pas mal de temps en piste mais également aux stands. La fin de la nuit verra l’équipe bloquée aux stands pour une pénalité de 1min pour vitesse excessive aux stands. Le jour se lève et l’équipe reprend sa marche en avant et remontera P10. L’équipe continuait sa remontée et visait encore quelques places mais un contact dans les S Porsche coûtera 15min de réparations dans les stands.
Malgré toutes ces embûches, ils terminent à une superbe P12 au final dans un split très relevé.

V10R esport #4 – HPD LMP2 (M.Caquineau-P.Sanchez-F.Bresson-J.Monchablon) Split 6

L’objectif était de rallier l’arrivée. Là encore l’objectif a été atteint.

L’équipage a assuré sur les premiers relais et a su éviter les crashs. De jolis relais mais des soucis de connections vont faire chuter l’équipe au classement. Toutefois, ils n’ont pas relâché leurs efforts et finiront par remonter au classement malgré quelques petites touchettes et termineront à une excellente P9. Une jolie course de la part des 4 pilotes et tout ça dans la bonne humeur, malgré le stress du départ.

V10R esport #5 – Ferrari 488 GTE (P.Salinas-G.Lefrancois-S.Brandao-T.Berjot) Split 16

Seul équipage engagé en catégorie GTE, le choix se portait sur la Ferrari 488, voiture chère dans l’équipe et pour notre pilote vedette Fifou, le fer de lance de cette équipe.
Partie en milieu de grille, l’équipe partait sur une stratégie à 14 tours par relais au lieu de 13 habituellement dans cette catégorie. Un split ultra propre et safe, avec seulement 4 abandons sur les 12 premières heures. L’équipage continuait sa course sans erreurs et la stratégie à 14 tours commençait à payer quand Stéphane subit une déconnexion. 2 minutes de perdues qui fait chuter à la 20ème place.

La nuit est là et c’est Thomas qui va enchaîner des triples relais entre-coupés par des relais de Philippe. Au petit matin, les esprits s’échauffent en piste et l’équipe doit éviter les contacts avec des LMP2 revigorées. Justement, Guillaume ne pourra éviter une HPD qui perdra le contrôle juste devant lui, 1min 20 de réparations et une perte en chronos derrière dû à une aéro moins efficace. L’équipe continuera son magnifique travail et terminera à une magnifique P11.

Un grand bravo à eux et merci à Stéphane et Thomas pour leur participation.

 

En résumé, 5 voitures au départ, 5 voitures à l’arrivée. Les splits auront été faussés avec l’histoire des serveurs, mais nos pilotes ont tous relevé le challenge et ramènent de magnifiques souvenirs de ces 24h du Mans.

 

 

 

 

 

 

SUIVEZ LA V10R SUR LES RESEAUX SOCIAUX

V10R esport

Tout droits réservés @2020